C.C.Lou-Studio-enregistrement

Photo : Valérie Cuscito

Photo : Valérie Cuscito

C.C.Lou - Parcours

"Le succès est la capacité d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme" – Winston Churchill

L’enfance au Sud

AD8017E4-0535-40D3-A854-22A9A7394794.jpe

Je chante depuis mon plus jeune âge. Je suis née dans une famille Sicilo-Maltaise de Tunisie. Chez nous, ça chante, ça rit, ça pleure, ça vit, ça vibre.

Les débuts de l’aventure Parisienne

logoSDV.png

J'ai fait mes premières scènes à Aix-en-Provence puis, à 25 ans, diplômes en poche pour satisfaire mes parents (un peu inquiets quand même), je me suis installée à Paris pour suivre un cursus de deux ans dédiés à l'artiste en scène et en création au Studio des Variétés.

Mes 1ers pas dans le ShowBiz : entre espoir et injustice

1993-Christine Lou-NATHALIE S'EN FOUT po
1994-CHRISTINE-LOU-CE SOIR pochette.jpeg

Au sortir de l'école dans les années 90, j'ai atteint un niveau professionnel. J'ai rencontré Patrick Sébastien qui m'a produite (en même temps que Dany Boon et Dupontel). J'ai eu le bonheur de travailler sur deux singles : 

  • 1993 - “Nathalie s’en fout” - Sony Music

  • 1994 -  “Ce soir” - WEA

J'ai surtout eu la chance de travailler avec les musiciens de Michel Berger... 

 

Mais à 34 ans, j’ai été contrainte de dire au revoir au show business, après une série de déconvenues douloureuses dues sans doute, à ma franche naïveté de l’époque, à mon ignorance des règles et des codes qui orchestraient ce milieu, à mon regard trop candide qui ne pouvait pas voir les embûches tendues sur mon chemin. Je n’étais pas armée.

La reconstruction, mais jamais sans musique

Courage.jpeg

Alors, j’ai remonté les manches et j'ai fait autre chose, je suis retournée à l'école puis j'ai intégré le service communication d'un grand groupe informatique pendant 15 ans... mais jamais sans musique...

Un nouveau souffle Gourmand

CCLOU_1ERECOUV_ALBUM_GOURMANDE_2010-vcus

C'est pourquoi, de 2007 à 2010, parallèlement à mon métier en communication, je me suis remise à travailler sur un album "Gourmande", encouragée par mes fidèles acolytes Christian Lachenal, Benjamin Constant et Michel Leclerc.
Grâce à Gourmande, j'ai retrouvé mon véritable amour : la Scène.

Comme un cri bâillonné de l’intérieur

IMG_1986.jpeg

Et puis, en 2014, patatras, nouveau tsunami, violent, injuste. J’ai fait partie d’une charrette de licenciements - avec sa cohorte d’incertitudes, de doutes, de traversée de tunnel… comme tous ceux qui le vivent. J’ai été confrontée à des sentiments d’inutilité. 
Éteinte, sèche, plus de mots, plus d’envie. Vidée… Comme un cri bâillonné de l’intérieur.

Nécessité oblige (faut bien payer son loyer) ... j'ai remonté la pente peu à peu en retrouvant des petits boulots qui l'air de rien, m'ont remise en selle, m'ont redonné un rôle à jouer dans ce monde... à nouveau, je me suis sentie utile... mais incomplète, sans la musique et sans les mots.

Science-fiction en vrai

Quand soudain, mars 2020, un scénario que même Hollywood n'aurait pas imaginé aussi intense, a chamboulé nos vies !

L’origine de ONE LIFE : mon projet de second album

20210402-Dinah-1ERE COUV-pochette EP ONE

Le 17 mars 2020, lorsque nous nous sommes tous retrouvés confinés pour la première fois, une question s'est imposée à moi : 

  • Qu'est-ce que je peux faire pour moi et pour les autres pour traverser cette épreuve, ensemble, même à distance et de façon plus jolie ? 

  • Qu'est-ce que je sais faire ? 

  • Qu'est-ce qui fait sens  pour moi ? 

 

La réponse était simple, évidente : chanter !

John Burroughs disait "saute et le filet apparaîtra" -

 

J'ai osé sauter et vous avez été mon filet.  

Merci infiniment

ONE LIFE !